Pour avoir Internet, il construit son antenne

La Gazette du Comminges : Joël Pince a couvert Miramont-de-Comminges en internet très haut débit en installant lui même un relais dans son jardin. Sa connexion internet est passée de 2 à 75 Mégas et il invite ses voisins intéressés à se raccorder au réseau Tetaneutral.net.

Internet associatif, vers plus de rapidité ?

Labarthe-Rivière : Le Conseil Général a investi des millions d'euros, financés par nos impôts, pour amener l'internet à très haut débit, mais le résultat est loin d'être optimal. Sans aucune subvention publique, une poignée de bénévoles ont couvert le village qui se retrouve maintenant avec un débit internet supérieur à celui de l'ADSL, pour un tarif inférieur.