Qu’est ce que Linky ?

Linky est un compteur communiquant qu’Enedis, anciennement ERDF, souhaite installer dans 35 Millions de foyers français à l’horizon 2021.

Linky est notamment capable d’analyser la consommation et de piloter chaque appareil présent dans l’habitation, de comptabiliser les dépenses électriques globales, et de transmettre automatiquement ces informations à Enedis.

Quels avantages pour le consommateur ?

Pour le consommateur, de nombreuses opérations, comme la mise en service ou les relèves, pourront être réalisées à distance. C’est un gain de temps certain.

De plus, Enedis met en avant le fait que le consommateur pourra bénéficier de meilleurs tarifs sur les interventions à distance, mais aussi que l’offre tarifaire sera mieux adaptée, sans apporter de précisions pour le moment.

Il est également mis en exergue que le consommateur pourra suivre en temps réel sa consommation sur internet et réduire ses coûts en laissant le compteur allumer ou d’éteindre chaque appareil. À titre d’exemple, le ballon d’eau chaude pourrait automatiquement s’allumer en heures creuses.

Quelles conséquences sur le plan de l’emploi ?

Entre 2015 et 2021, Enedis va devoir remplacer les anciens compteurs au sein d’environ 35 Millions de foyers. Cette opération nécessite la mise à contribution de nombreux installateurs ce qui génère, de facto, la création de nombreux emplois, ce qui paraît à première vue très positif.

Cependant, il ne faut pas oublier que, jusqu’à présent, des agents étaient chargés de la relève périodique des consommations de chaque abonné. Avec les nouveaux compteurs d’Enedis, les relèves seront faites à distance, sans intervention humaine.

In fine, en 2021, une fois tous les compteurs remplacés, les techniciens d’installation et les agents de relève se retrouveront sans emploi. De plus, comme de nombreuses opérations pourront être réalisées à distance, de nombreux emplois pourront être progressivement supprimés par Enedis.

Quel impact sur la vie privée ?

Le compteur Linky communiquera quotidiennement avec Enedis en utilisant notamment la technologie CPL (Courant Porteur en Ligne) qui permet de faire transiter des informations en utilisant le réseau électrique.

Le réseau étant commun à tous les usagers, tous les habitants de la commune ou du quartier recevront les informations transmises par l’ensemble des compteurs Linky.

Espérons que le système de sécurité ne sera pas cassé comme en Allemagne, où un groupe de pirates a démontré qu’il était possible d’intercepter des données telles que les chaînes de télévision regardées ou encore le nombre d’appareils électroménagers présents dans le foyer.

Ces informations sont par exemple une mine d’or pour des cambrioleurs désirant en savoir plus sur votre vie et votre patrimoine, ou pour un publicitaire désirant analyser vos habitudes de consommation.

Au-delà de la transmission de vos informations personnelles, le compteur Linky va plus loin en permettant à Enedis, ou à un pirate quelconque, de prendre le contrôle de votre foyer en pilotant chaque appareil.

Nous pourrions ainsi imaginer qu’en cas de pénurie d’électricité, Enedis coupe à distance vos équipements les plus énergivores si vous n’avez pas souscrit à une option vous permettant d’être prioritaire.

Quelles conséquences sur la santé ?

L’implantation de ce nouveau compteur inquiète sur le plan de la santé.

En effet, Linky émet des ondes électromagnétiques au sein des câbles électriques pour transmettre les informations, à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, en employant la technologie du courant porteur en ligne (CPL).

Ce sont donc tous les câbles électriques des foyers, ainsi que tous ceux présents au bord des routes qui se transforment en antennes.

Les émissions des compteurs sont, d’après Enedis, de courte durée mais il est difficile d’évaluer l’impact réel sur la santé, les seules études ayant été réalisées par Enedis lui même.