Landorthe : L’internet à très haut débit est arrivé

Cédric, bénévole de Tetaneutral, procède à l'installation du relais, tant attendu par les administrés de la commune./ Photo DDM

Cédric, bénévole de Tetaneutral, procède à l’installation du relais, tant attendu par les administrés de la commune./ Photo DDM

Au cours de la 1ère réunion de quartier, en juin 2014, un bénévole de l’opérateur internet local Tetaneutral.net avait expliqué qu’internet à très haut débit était envisageable sur le village à moyen terme. Jeanine Brunet, maire, ayant donné son assentiment les démarches ont été entreprises pour mener à bien cette possibilité.

Cette association à but non lucratif, gérée exclusivement par des bénévoles locaux, essaie de répondre aux besoins des particuliers.
Après des mois de démarches, plusieurs relais espérés sont enfin là. Installé il y a quelques jours par Cédric, Nicolas, Joël et Cyril, bénévoles de l’association, ces relais permettent dès à présent aux administrés de la commune mais aussi de Lieoux, Saux-Pomarède, Figarol, Labarthe-Inard, Saint-Gaudens… de bénéficier d’internet dans des conditions optimales.

La moyenne de débit nationale, par l’ADSL se situe aux alentours de 5 mégas ; ici alors qu’elle oscillait entre 0,5 et 5 mégas en réception et entre 0,1 et 0,8 mégas en envoi, le débit atteignable est maintenant compris entre 20 et 100 mégas en envoi comme en réception.
Une belle revanche pour notre commune qui se trouve maintenant avec une meilleure connectivité que dans de nombreux foyers toulousains.

L’abonnement est à prix coûtant : 25 euros par mois sans engagement de durée avec la possibilité pour 1,20 euros de plus de bénéficier du téléphone illimité.
Pour se raccorder, toutes les informations utiles et complémentaires peuvent être obtenues au 05 33 00 33 36.

Ce «confort internet» permet donc à Landorthe de rejoindre les communes de Saint-Gaudens, Labarthe de Rivière, Lieoux, Martres de Rivière, Larcan, Saux-Pomarède… déjà couvertes par le très haut débit grâce à Tetaneutral.
Alors qu’internet prend chaque jour de plus en plus de place dans nos vies et qu’il est parfois obligatoire de disposer d’une connexion performante pour conserver son emploi, cette couverture est un atout non négligeable pour Landorthe.

 

Consultez l’article sur le site de la Dépêche du Midi

2 commentaires

    • cyril Reply

      La Mairie de Valentine à demandé au syndicat des eaux d’autoriser la mise en place d’un relais sur le château d’eau de la commune.
      Ce dernier couvrirait Valentine, mais également une petite partie de Labarthe-Rivière, actuellement mal desservie.

      Le syndicat des eaux n’est pas contre cette installation mais impose des conditions complexes pour une association, notamment l’installation d’un nouveau compteur ERDF (très onéreux), alors qu’il y en a déjà un et que la consommation électrique des équipements représente quelques Watts (environ 20 € à l’année).
      L’association pourrait très bien rembourser cette consommation au syndicat des eaux et même payer un forfait plus important s’il le faut.

      L’association manque de bénévoles et si vous avez un peu de motivation et du temps libre, votre aide est la bienvenue.
      Il faudrait simplement reprendre les discussions avec le syndicat des eaux pour que la situation avance, tout comme à Landorthe où les élus ont contribué à faire avancer les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *